Bourse : les futures sur actions sont en pleine hausse !

Entreprise
Publié le 18/07/2020

Les futures ou contrats à terme relatifs aux principales actions boursières américaines viennent d'augmenter et cela seulement quelques heures après que le Nasdaq ait remporté un nouveau record. Explications.

Les futures revues à la hausse

Les futures ont augmenté de 50 points en remportant un gain d'ouverture de 0,3 %. En effet, les contrats à terme présentent des hausses d'ouverture favorables pour les investisseurs. C'est donc des mouvements positifs qui accompagnent l'annulation de l'augmentation de nouveaux cas de Coronavirus aux États-Unis.

Entre autre, ce rebond est aussi directement lié au nouveau record du Nasdaq. En effet, la société Big Tech à rendu le marché plus large lors des échanges et cela a permis au Nasdaq de se placer à nouveau devant les industriels. Si le trading de futures vous intéresse, n'hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus .

Le nouveau record du Nasdaq

Comme nous l'avons vu plus haut, le Nasdaq vient de battre son propre record. Effectivement, il vient d'augmenter de 1,44 %. Son indice a atteint le nombre record de 10 492,50.

En parallèle, les entreprises Microsoft et Goldman Sachs ont permis au Dow Jones de gagner 177 points ce qui représente une augmentation de plus de 0.68 %. Autrement dit, depuis la semaine dernière la Bourse s'envole et le Dow et le Nasdaq sont en hausse.

L'augmentation du chômage sur le sol américain

Cependant, même si la Bourse remonte aux États-Unis, le dernier rapport du Département du travail du pays montre que les demandes de chômage ne font qu'augmenter. En effet, les chiffres sont les témoins critiques d'une situation qui ne s'arrange pas pour les travailleurs américains. Le nombre d'américains qui demandent et perçoivent des allocations de chômage est en constante augmentation.

Selon les spécialistes, c'est encore 1,39 millions de travailleurs qui devraient effectuer une demande d'allocations chômage dans la semaine. Bien que cela montre une légère décélération par rapport à la semaine dernière, nous sommes toujours très au-dessus des chiffres antérieurs à l'épidémie de Covid-19.

De plus, la semaine précédente, les autorités américaines ont déclaré que les demandes d'allocations chômage ont augmenté de 1,427 million à la fin du mois de juin. Cette annonce clôture la 15ème semaine consécutive pendant laquelle les demandes de chômage ont dépassé le million.

L'orientation vers le trading et la spéculation

En cette période trouble, les traders et les investisseurs qui ont bien anticipé les différents mouvements des cours ont pu tirer leur épingle du jeu. En effet, à l'heure actuelle, il peut être intéressant de se lancer dans le trading d'actions mais à condition de comprendre leur fonctionnement pour bien spéculer et pour réaliser les meilleurs prévisions possibles.